Reading:
Netlinking : Comment suivre et gérer ses backlinks

Suivre et gérer ses backlinks

Netlinking : Comment suivre et gérer ses backlinks

12 mai 2020

La popularité est le nerf de la guerre pour tous les référenceurs. Si le contenu s’avère très important pour générer du trafic, il reste très difficile de maximiser sa visibilité lorsqu’on n’obtient pas régulièrement de nouveaux liens de bonne facture. Comment piloter son netlinking et espionner celui de ses concurrents ? Découvrons les solutions qui s’offrent à vous.

Majestic SEO

L’outil

Majestic SEO reste sans surprise l’un des deux services les plus prisés des professionnels du référencement. Il donne la possibilité de suivre les backlinks de manière approfondie, il s’avère en ce sens indispensable pour ceux qui doivent améliorer des positions sur des expressions concurrentielles, et plus largement pour ceux qui pratiquent le netlinking au quotidien. Majestic SEO peut se targuer d’avoir développer ses propres indicateurs, à savoir le Citation Flow et le Trust Flow. Le premier reflète de la quantité de liens dont un site bénéficie, le second quant à lui qui traduit la confiance qui peut être accordée à un site, eu égard aux backlinks qu’il reçoit. Autrement dit, les deux metrics témoignent dans une certaine mesure du nombre et de la qualité de liens acquis.

Majestic SEO ne s’arrête pas là, il regorge de fonctionnalités, il permet entre autres de comparer la popularité de plusieurs domaines, de même il demeure utile pour déterminer la proportion de liens follox / nofollow dans un profil.

Le prix

Pour avoir accès à cet outil, il vous faut vous acquitter de 46,99 euros par mois ou de 94,99 par mois si vous optez pour la licence qui vous octroie davantage de services. Si vous êtes certain d’en avoir besoin durant les douze prochains mois, vous pouvez vous abonner à l’année aux versions light et standard pour un coût moyen mensuel respectif de 39 et 79 euros.

A titre d’exemple, l’index historique n’est présenté qu’à ceux qui prennent l’abonnement standard et non aux utilisateurs de l’abonnement le plus économique. Sur la page d’accueil, il est possible de renseigner l’URL d’une entreprise afin d’obtenir un aperçu de sa notoriété digitale.

https://fr.majestic.com/

Ahrefs

L’outil

Ahrefs est assurément le plus grand concurrent de Majestic SEO. Il constitue lui aussi un moyen pertinent pour gérer les backlinks de son site internet ou de ceux de ses clients. Certains ont également recourt à cette solution pour obtenir diverses informations nécessaires à la qualification d’un domaine expiré. La profondeur de son index ? Elle semble abyssale ! L’éditeur revendique d’avoir indexé 16 billions de liens connus, et bien entendu ce nombre ne fait que croîte. Ahrefs présente un top 100 des meilleurs backlinks, c’est aussi instructif quand on analyse la popularité de son site que lorsqu’on est en quête de source de liens à forte valeur ajoutée chez la concurrence.

Il recense les liens entrants cassés, autre point intéressant pour ceux qui comptent sur des partenariats et souhaitent être notamment alertés à la suite d’une migration d’un site web d’un partenaire. D’autres fonctionnalités en font un outil incontournable, telles que la dernière date à laquelle les ancres ont été répertoriées.

Le prix

Le ticket d’entrée coûte la bagatelle de 99 dollars par mois, cela vous revient à 82 dollars si vous prenez une licence à l’année. Auditer quotidiennement 25 domaines et 100 URLs ne vous suffit pas ? Tournez-vous vers l’offre supérieure fixée au prix de 1 790 dollars pour 12 mois d’utilisation (ou 179 dollars par mois si vous ne désirez pas vous engager).

Ahrefs n’offre pas la possibilité à ses prospects d’évaluer gratuitement ses services, ne serait-ce que de façon très limitée. En revanche, il propose, à l’heure où nous rédigeons ses lignes, un essai de son outil (sans restriction) de 7 jours pour seulement 7 dollars, que vous choisissiez la première ou la deuxième formule.

https://ahrefs.com/

Google Search Console : le suivi de liens gratuit

Rien ne vous contraint à investir nécessairement dans un outil de gestion des liens, en particulier si vous dépensez déjà plusieurs dizaines d’euros (voire davantage) pour piloter le référencement d’un ou plusieurs sites internet. Effectivement, vous pouvez vous contenter de Google Search Console, qui révèle gracieusement les backlinks.

Rappelons qu’il s’agit de la seule source d’information officielle sur laquelle vous pouvez vous reposer. Vous aspirez à bien vous positionner dans les résultats de recherche du moteur dominant et pouvez donc légitimement compter sur Google pour avoir un état des lieux de votre popularité, en théorie. Là où le bât blesse, c’est que Search Console est loin d’être exhaustif, il suffit de comparer les quantités de liens que lui et les deux outils précédents ont l’habitude de répertorier. Plus gênant encore, il met en avant indifféremment parmi tous les backlinks des liens sitewide, des liens en nofollow, des liens en iframe ou encore des liens qui ont déjà été désavoués.

https://search.google.com/search-console/

Les logiciels SEO

Link Explorer

Moz Link Explorer s’est substitué à l’historique Open Site Explorer, créé en 2008. Il compte parmi la multitude d’outils développés par Moz et répond déjà aux attentes de nombreux professionnels du webmarketing. Ses utilisateurs peuvent entre autres consulter l’évolution du nombre de backlinks dont leur site est doté, des données présentées sous forme d’histogrammes. Ils ont également accès à deux indicateurs que sont le Page Authority et le Domain Authority. Les deux métrics renseignent respectivement sur la force d’une page et d’un domaine, ils permettent ainsi aux référenceurs d’estimer l’intérêt d’un lien dans leur stratégie de netlinking. Si vous avez déjà tiré profit à l’époque de feu Open Site Explorez, sachez que Link Explorer autorise entre autres une analyse plus fine que par le passée des liens vers les redirections.

https://moz.com/link-explorer

SeeURank

Un autre logiciel SEO suscite l’intérêt des agences digitales comme des indépendants qui travaillent la visibilité de sites internet dans les moteurs de recherche. Nous faisons cette fois-ci allusion à SeeURank, qui a l’immense avantage d’être édité par une société tricolore (cocorico !)

Il intègre un module d’analyse de popularité dont vous pouvez tiré parti sans difficulté.

Quid des fonctionnalités qu’il propose ? Ce sont peu ou prou les mêmes que celles existantes sur les services analogues. Il donne une myriade de renseignements sur les sites référents, apporte des informations sur les ancres ou encore révèle le taux de liens profonds. Lui aussi permet d’étudier l’évolution du nombre de liens dans le temps. On apprécie par ailleurs la possibilité de synchroniser des sources externes (Majestic SEO) pour maximiser les données analysées.

https://seeurank.yooda.com/

SEMRush

SEMRush trouve déjà les faveurs des référenceurs désireux de suivre assidûment les positions de leur site sur une grande quantité de mots clés. Il ne s’arrête pas là et permet aussi d’évaluer le niveau de popularité. Avec SEMRush, un utilisateur est informé par mail de la suppression de ses backlinks, il a la capacité d’identifier sans difficulté les liens entrants et les domaines de liaison, en outre l’outil le renseigne parfaitement sur la répartition des types de liens (texte, images, formes, frames).

https://fr.semrush.com/

Les autres services pour piloter son netlinking

On distingue d’autres moyens de traquer sans relâche les liens entrants. Nous pensons par exemple à Linkody qui inclut diverses fonctionnalités. Outre la découverte de nouveaux backlinks, il vous permet de les trier sans difficulté grâce à son interface. Un module vous donne aussi la faculté de percevoir comment les liens de vos concurrents sont distribués. L’export des données sous format excel ou PDF s’avère fort pratique quand on souhaite présenter rapidement à ses clients la progression de la popularité de leurs sites internet.

Si l’ergonomie des précédents outils ne vous donne pas satisfaction, vous pouvez également vous intéresser à Linkdetox. Pour bénéficier de ses avantages, il vous faut cependant accepter de mettre la main à la poche. Il comprend notamment le Link Detox Genesis pour identifier les liens potentiellement à risque dans le cadre d’une stratégie SEO et permet même d’anticiper la valeur ajoutée des liens que l’on envisage de créer.



0 Comments

    Laisser un commentaire

    Related Stories

    Arrow-up