Vous cherchez à être présent dans les premiers résultats de Google ? Découvrez les 15 meilleurs conseils d’optimisation en référencement naturel pour votre site. Mots clés, netlinking, maillage interne, suivi de la concurrence… nous épluchons les principaux aspects de base pour viser la première page des résultats Google.

Corriger les problèmes techniques

En premier lieu, on recommande aux webmasters de ne pas négliger les problèmes techniques qui sont susceptibles d’apparaître sur leur site web. Des erreurs 404 aux problèmes d’indexation que peuvent rencontrer les robots en passant par l’existence de pages trop profondes difficilement crawlables et inaccessibles pour la plupart de vos visiteurs : vous avez intérêt à être vigilant face à ces différentes caractéristiques qui peuvent être des barrières à votre référencement.

Adapter le site aux mobiles

Plus de 34 millions de mobinautes chaque jour, près de 31% des internautes qui ne se servent que de leur appareil nomade, un trafic mobile qui ne cesse de croître…différents indicateurs doivent inciter les gestionnaires de plateformes en ligne à prendre très au sérieux leur audience mobile. Pour ce faire, difficile de ne pas leur conseiller d’adopter le Responsive Design, la meilleure solution pour proposer ses contenus de manière optimisée, quel que soit le terminal qu’utilise l’internaute. L’intégration du format AMP (Accelerated Mobile Pages) est également prépondérante, tout comme de tirer de profit de l’explosion des requêtes géolocalisées qui émanent souvent de mobinautes, en proposant des contenus riche en champ lexical lié à sa situation géographique / zone de chalandise. En outre, les pages lourdes sont proscrites, c’est l’un des points que nous abordons par la suite.

Inscrire son site sur Google Search Console

L’installation de l’outil Google Search Console est primordiale quand on souhaite booster sa visibilité sur les moteurs, en particulier sur celui d’origine californienne. Pour quelles raisons ? Tout simplement car il livre des renseignements sur l’état d’indexation du site internet. Cela étant, d’autres informations sont proposées aux utilisateurs, dont les liens en provenance d’autres plateformes, ainsi que des recommandations pour améliorer l’ergonomie de la version mobile du site.

Améliorer le temps de chargement du site

Le temps de chargement d’un site peut impacter votre référencement de plusieurs façons. Mécaniquement, si les pages tardent à s’afficher sur les ordinateurs ou terminaux nomades de vos visiteurs, ils sont tentés de quitter votre adresse. Une incidence qui fait souvent boule de neige et a des conséquences sur la visibilité dans les moteurs de recherche. En effet, un taux de rebond anormalement élevé va pénaliser le positionnement du site. Plusieurs actions permettent de favoriser un chargement rapide, il s’agit entre autres de la mise en cache des contenus, de la réduction du poids des images et de la suppression des extensions inutiles qui alourdissent le site web.

Mettre en place une stratégie de mots clés

Autre conseil que l’on prodigue aux professionnels qui veulent améliorer leur SEO : élaborer et mettre en oeuvre une stratégie de mots-clés efficace. Plus difficile à connaître depuis l’arrivée du “not provided de Google”, les requêtes demeurent quand même une composante essentielle de l’activité d’un professionnel en ligne. Il vous faut imaginer les expressions par lesquels vos prospects pourraient vous trouver, celles sur lesquelles vous avez la faculté de vous positionner au regard de la concurrence existante.

Optimiser les balises titre et description

Voici une recommandation qui fera sans doute sourire les référenceurs de la première heure ou les néo webmarketeurs les plus rigoureux. Or, elle n’est pas systématiquement appliquée par les webmasters. Choisir des titres accrocheurs, composés de mots-clés pertinents par rapport à son activité et rédiger des méta-descriptions attractives sont forcément des actions impactantes pour tous les sites internet qui aspirent à améliorer leur audience.

Rédiger du contenu de qualité

C’est notamment là où vous avez la faculté de vous démarquer de vos concurrents, si vous êtes investis dans votre activité. Les secrets d’un contenu de qualité ? Vos lecteurs doivent sentir que vous connaissez particulièrement vos produits ou vos services et idéalement accéder à des informations présentées sous des formes diverses et multiples (articles, quizz, infographies, livres blancs…)

Hiérarchiser ses contenus

Il est forcément bénéfique de proposer des contenus riches, cela signifie que vous fournissez à vos prospects de nombreuses informations, un gage de qualité qui peut vous aider à les fidéliser. Pour atteindre cet objectif, structurez intelligemment vos textes ! Tout d’abord, c’est une formidable opportunité pour répéter des occurrences sur lesquelles vous désirez vous positionner, ainsi qu’une façon supplémentaire de mettre en avant des synonymes ou déclinaisons sémantiques. Plus utile encore, la hiérarchisation des contenus favorise une lecture digeste !

Mettre en place les micro-données

Il s’agit du basilique spécifique qui s’avère particulièrement instructif pour les robots des moteurs, chargés d’analyser les pages et d’en restituer les résultats. Ils sont intéressants en termes de SEO à plus d’un titre. Les microdonnées sont susceptibles de mettre en lumière certaines plateformes sur le plan visuel au détriment d’autres dans les SERPS et ils sont reconnus pour faire progresser le CTR.

Créer un maillage interne cohérent

Nous évoquons en l’occurrence une action qui n’est pas nécessairement mise en oeuvre par les néophytes, ou en tout cas fréquemment concrétisée avec un manque de justesse. Les liens internes que l’on intègre dans ses contenus doivent d’une part apporter une valeur ajoutée aux internautes, d’autre part favoriser le référencement en donnant du jus aux pages les plus fortes. Il peut s’agir des pages de catégorie ou tout simplement à celles qui visent à convertir ses visiteurs.

Mettre en place un sitemap

Ce conseil SEO est d’autant plus important pour les sites internet qui ont ou qui sont amenés à avoir beaucoup de pages. Aider les robots des moteurs à indexer tous les contenus : voilà le principal objectif de la mise en place d’un sitemap. Sachez que des extensions permettent de concrétiser aisément cette action, quand on bénéfice d’une plateforme sur wordpress.

Combattre le duplicate content internet et externe

Les plagieurs et les webmasters qui reprennent une partie voire la totalité d’un texte (à l’instar des sites qui font de la curation jusqu’aux “fermes de contenus”) peuvent réduire à néant vos efforts en termes de création de contenus. On vous recommande aussi de surveiller l’éventuelle présence de duplicate content au sein de votre propre site, une caractéristique qui peut vous pénaliser.

Définir une stratégie de netlinking

Cela prend du temps, nécessite de réfléchir de longues heures mais le jeu en vaut la chandelle ! Les ancres à utiliser, les pages qui doivent bénéficier de la plus grande part des backlinks, l’autorité des plateformes à l’origine de ces liens…un travail conséquent vous attend si vous décidez d’élaborer une stratégie de netlinking qui portera ses fruits.

Analyser et surveiller la concurrence

Si les idées vous manquent, cette démarche sera sans doute salvatrice à bien des égards ! L’analyse de la concurrence permet souvent d’identifier de nouveaux mots-clés et aide quelquefois à trouver des sources de liens intéressantes.

Favoriser le partage sur les réseaux sociaux

Enfin, difficile de se priver du potentiel qu’offrent les réseaux sociaux ! Animer vos comptes ne suffit pas, favorisez le partage de vos articles, communiqués de presse ou encore de vos infographies en mettant en avant des boutons représentant Facebook, Twitter et Consorts.